sprkfv.net

levoesplefthands

ПО-РУССКИ

Serge Prokofieff jr. (Traduction J. L.)

 

13 août – Journée internationale des gauchers.

Je n'ai rien contre les gauchers et j'ai parmi mes connaissances quelques personnes qui se distinguent par cette particularité. Le fait d'être gauchers ne gêne en rien nos relations et plus d'une fois, cette particularité a suscité mon admiration, moi qui suis droitier.

Depuis quand cette fête est-elle officielle, voici un sujet sur lequel les sources diffèrent. On trouve 1976, et 1984 et 1992. Mais il est évident que cette date n'a pas tant d'importance. Que ce soit donc une fête! Les fêtes embellissent la vie.

Mais voilà qu'un détail en rapport avec les gauchers ma paraît bien énigmatique. Il semblerait que mon grand-père, le compositeur Serge Prokofiev, aurait été gaucher… J'ai déjà un certain âge et j'ai appris cette nouvelle en 2008 quand tout à fait par hasard je lis sur la toile le titre "Gauchers célèbres" et plus loin… quelle liste! Hélas, s'y trouvaient aussi certains noms de personnes qui n'étaient pas gauchères. Prokofiev par exemple. Pourquoi se trouvait-il sur la liste?

On trouve souvent de telles "liste de noms" sur des sites internet, avec lesquels il est inutile de vouloir entrer en contact – mon expérience prouvant qu'il ne faut pas en attendre de réponse. Les administrateurs de ces sites internet ne tiennent nullement compte de demandes de rectification de fautes évidentes, ni bien plus de critiques; les unes et les autres passent sans autre à la corbeille. Mais si vous caressez l'auteur dans le sens du poil et louez sa contribution, alors bien sûr votre commentaire sera publié sans plus attendre. Les choses sont un peu plus favorables sur les blogs et revues de la communauté des gauchers – chez qui on peut trouver de la compréhension; bien que parfois on y est haineusement "envoyé sur les roses" comme étant un éhonté menteur et un hôte malvenu. Cela aussi m'est arrivé.

En cette année 2012, la situation n'a pas changé.

Le site "Votre loisir" publie une interview réalisée avec M. Rakhlevsky sous le titre: "Micha Rakhlevsky: hymne aux gauchers"; il y est question du festival "Kremlin à Kouskovo" à l'enseigne de la "Journée internationale des gauchers".

On peut y lire cette phrase:

"Depuis le début du festival, c'est clair nous jouons de la main gauche. Mozart, Beethoven, Schumann, Prokofiev, Rachmaninov – tous étaient gauchers".

Mais d'où monsieur Rakhlevsky tient-il avec tant d'assurance que Prokofiev était gaucher? Où est l'argument qui cimenterait cette certitude? Si cette conclusion est basée sur le seul matériau publié sur la toile, alors elle ne vaut rien. Car sur internet on trouve tout ce qu'on veut et l'on peut d'une seule et même chose tirer des conclusions contradictoires, et souvent, outre l'excessif assurance de l'auteur, la confirmation qu'il n'y a rien de solide à la base.

Ainsi en fut-il lorsque j'essayai de rectifier l'absurdité de la "gaucherie" de Prokofiev. On me répondit qu'il était de toute évidence gaucher: n'avait-il pas écrit un concerto pour piano pour la seule main gauche?! Voilà un argument "solide". Mon récit de l'histoire de la composition de ce concerto n'impressionna nullement cet orgueilleux auteur qui en resta à ce qu'il prétendait dans son blog: Prokofiev était gaucher.

Le site internet "le Matin" a également fait référence à ce festival. Ici aussi, Prokofiev est au nombre des gauchers. Il est inutile d'énumérer d'autres sources véhiculant les mêmes fausses informations, pourquoi leur faire de la réclame? En fait, ils ne comprennent pas la remarque et ne rectifient rien; inutile de diffuser de fausses nouvelles.

Mais à la longue, il serait regrettable que les sources d'information ne soient plus fiables.

Nous terminerons sur une note triste – chaque jour, la fiabilité des informations baisse. Les journalistes ont cessé des rechercher eux-mêmes et croient n'importe quoi, ne vérifiant ni paroles ni chiffres. Et souvent leurs interlocuteurs, hélas, ne s'y connaissent pas non plus. Par conséquent, il y a de plus en plus d'assertions absurdes du genre de celle selon laquelle Serge Prokofiev aurait été gaucher. (Il ne vaut d'ailleurs pas la peine d'approfondir et d'entreprendre une discussion compliquée et qui ne serait pas comprise de tous sur les "gauchers cachés". On risque sinon de découvrir encore maint trait caché en relation avec les intérêts du chercheur. On a vu ça aussi).

Je suis né l'année suivant le décès de mon grand-père (1953) et ne l'ai donc malheureusement pas connu. Mais en 1953, mon père avait 29 ans et il aurait certainement évoqué cette particularité de son père. Ma grand-mère – Lina Prokofiev – est morte en 1989 et je la connaissais très bien. J'avais alors 35 ans. Et jamais dans notre famille n'a-t-il été raconté que Serge Prokofiev, notre aïeul (père, grand-père, époux) aurait été gaucher. Etre gaucher n'est pas honteux. Croire que ce serait un défaut est stupide; vouloir le cacher aux proches, encore plus.

Qui d'autre plus que nous pourrait être au courant de la réalité? Car pourquoi ne s'intéressait-on pas à une aussi remarquable et surprenante particularité que de savoir si le célèbre compositeur était gaucher ou pas? Juste pour l'authenticité d'information.

Non, personne ne s'intéresse.

Mais Serge Prokofiev n'était pas gaucher.

Ni déclaré, ni caché.

BACK

30 AUGUST 2012